Le bain

 


La prêle


L'ortie piquante


cataplasme d'argile verte


cataplasme de chou


La consoude


Liqueur du Suédois


Baume du tigre - rouge

 

LES   SOINS  NATURELS  et  l'ARTHRITE

 

Pour améliorer, voire guérir l'arthrite, il y a lieu de modifier son alimentation et effectuer une réflexion dans le sens de l'origine psychosomatique des maladies. Ces deux éléments sont à la base du mieux-être et ils sont véritablement incontournables.

On pourra parallèlement utiliser plusieurs soins naturels pour soulager les douleurs physiques.

L'hydrothérapie

La chaleur a de tous temps été reconnue pour soulager les douleurs  des arthritiques, leur redonner une meilleure mobilité tout en permettant d'éliminer les toxines. Il est possible d'utiliser plusieurs méthodes :

- le bain complet chaud - 15 mn dans une eau entre 36 et 38 degrés - quotidiennement le soir de préférence.

- le bain aux algues - ajouter un sachet d'algues marines micro-éclatées à l'eau du bain chaud

- le bain salé - ajouter 200 à 300 g de gros sel de mer gris dans le bain

- Certains apprécient grandement le mélange de ces sels ajoutés au bain (minéralisant) :
250 ml de gros sel de mer gris, 250 ml de sulfate de magnésium - 60 ml de bicarbonate de soude

- les bains de plantes

Grâce à son taux de silice important, la prêle débarrasse le corps des toxines et lutte contre l'inflammation. Elle est reminéralisante. Il sera bon d'associer bain (complet ou partiel) et tisanes de prêle bue régulièrement.

On fait macérer 100 g de plantes sèches dans un seau d'eau froide toute la nuit - le lendemain on porte l'ensemble à ébullition et on verse l'infusion dans le bain. Durée du bain 20 mn, suivi d'un repos d'une heure au lit bien au chaud (enveloppé d'une sortie de bain - sans s'essuyer). Une partie de l'eau peut-être récupérée et reversée sur les plantes à chauffer pour deux autres bains.

Avec de plus petites proportions de prêle, on effectuera 
. un bain de siège (couvrant bien les reins) (20 mn)
. des bains locaux (pieds ou mains) là où se manifestent les douleurs arthritiques (10 mn) 1 ou 2 fois par jour

L'ortie peut être utilisée comme la prêle en bains, on peut alterner l'une et l'autre plante.

La consoude - les feuilles de consoude sont réputées contre l'arthritisme - préparation identique à la prêle avec 500 g de feuilles de consoude.

Le fait de masser les parties malades au gant de crin avant le bain assurera une meilleure pénétration des principes des plantes à travers la peau.

- le sauna

Par la chaleur sèche qu'il apporte, le sauna permet une transpiration abondante qui désintoxique l'organisme et apporte un grand bienfait à l'arthritique. C'est le plus efficace des bains. Cependant, il fatigue aussi beaucoup. A pratiquer une ou deux fois par semaine maximum, le soir de préférence ... pour bien dormir.

                                                                                                                                                      

Les enveloppements, cataplasmes et massages

- l'argile

Les cataplasmes d'argile soulagent l'arthrite, ils doivent être posés avec assiduité, éventuellement en alternance avec d'autres cataplasmes comme le chou, la prêle, la berce.
Sur les parties malades ayant une inflammation, on posera des cataplasmes d'argile froide. Mais sur certaines parties du corps sensibles (sur la colonne vertébrale) ou si on ne supporte pas le froid, on mettra de l'argile réchauffée.
Chaque cataplasme doit rester 2 h minimum jusqu'à 4 h et même toute la nuit.
Pour l'arthrite chronique, on appliquera un cataplasme par 24 h. 
Mais en cas de crise d'arthrite, il sera préférable de poser 2 ou 3 cataplasmes par 24 h (celui du soir sera gardé toute la nuit) - après amélioration, continuer un cataplasme par jour.
Une friction avec un mélange de boue argileuse et d'ail râpé à parties égales apporte un grand soulagement.
La hernie discale : en posant avec persévérance des cataplasmes épais sur la région lombaire, le disque vertébral peut se reconstituer ou reprendre sa place normale s'il a été déplacé.
La coxarthrose : appliquer des cataplasmes de la colonne lombaire jusqu'à la hanche malade. Si les deux hanches sont atteintes, poser alternativement l'argile sur l'une puis sur l'autre. On peut obtenir ainsi l'arrêt des douleurs et le retour progressif à la mobilité.
Cependant, pour obtenir de bons résultats, il est nécessaire de persévérer.
L'enflure peut disparaître en quelques jours, l'inflammation et les douleurs en une quinzaine de jours, l'amélioration de la mobilité en un mois, la guérison en 6 mois, un an, un an et demi, selon les cas. 
Des témoignages de guérison ou d'améliorations
extraits du livre de Raymond Dextrait  "l'argile qui guérit"  concernant les sciatiques, polyarthrite, coxarthrose, hernies discales, vertèbres cervicales ... 
Toutes les explications sur l'utilisation de l'argile.

- le chou - deux techniques : 

Écraser du chou au rouleau à pâtisserie sur une planche - le réchauffer quelques minutes au four
OU repasser les feuilles de chou avec un fer à repasser - les feuilles ramollissent et sont chaudes
Poser sur la partie douloureuse et maintenir au chaud pendant minimum 4 h - voire toute une nuit
Toutes les explications sur l'utilisation du  chou

- la prêle (Equisetum arvense)

Poser une bonne quantité de prêle dans une passoire au-dessus d'une casserole d'eau bouillante (couscoussier ou appareil à vapeur) - quand les plantes sont chaudes et ramollies, les poser sur la partie malade et bien envelopper - à garder toute la nuit bien au chaud

- la berce spondyle (heracleum spondylum)

Laver et écraser les feuilles de berce au rouleau à pâtisserie - poser sur la partie malade - envelopper d'un tissu et maintenir avec une bande - garder toute la nuit

- la consoude (symphytum officinale)

L'alcoolat (ou teinture) préparé avec de la racine de consoude soulage bien les rhumatismes et gonflements articulaires. Masser chaque jour la partie douloureuse avec l'alcoolat.
Les feuilles de consoude fraîches, écrasées, peuvent être appliquées en cataplasmes.
Les feuilles sèches (gardées pour l'hiver) seront ébouillantées avant de les appliquer chaudes sur les douleurs

- la liqueur du Suédois 

Des compresses à la liqueur du Suédois améliorent les problèmes arthritiques. Elles doivent être posées durant 4 h en prenant les précautions expliquées dans les "conseils pratiques"
Il est aussi conseillé de boire de la liqueur du Suédois en complément des tisanes recommandées ci-dessous.

- la camomille (matricaria chamomilla)

L'huile de camomille, en massage décontracte les membres et apaise les douleurs arthritiques.
Remplir un flacon de fleurs de camomilles cueillies au soleil et couvrir d'huile d'olive. Laisser au soleil pendant 15 jours. Filtrer et conserver le flacon au réfrigérateur. Mais réchauffer la quantité d'huile nécessaire avant d'effectuer le massage.

- compresses chaudes

De simples compresses d'eau chaude posées sur un endroit douloureux apportent déjà un soulagement.
En ajoutant à l'eau chaude quelques gouttes de certaines huiles essentielles (3 à 6), on augmentera le bienfait.

- le baume du tigre (tiger balm) (rouge)

Issu de la pharmacopée chinoise, le baume du tigre est connu pour soulager les douleurs musculaires associées à l'arthrite. En améliorant la circulation de l'énergie et du sang, il permet aux muscles de se détendre et diminue l'inflammation des articulations et des tendons. Il soulage ainsi la douleur et aide le processus de guérison.
Le baume du tigre est composé de : camphre, huile de menthe démentholisée, menthol, essence de cajeput, essence de clou de girofle.
Appliquer en légers massages sur les zones douloureuses.

                                                                                                                                                       

Les huiles essentielles

Les massages d'une manière générale apporte des bienfaits aux douleurs.
En utilisant des huiles essentielles réputées contre les douleurs arthritiques, on pourra effectuer des massages bénéfiques ; citons les huiles préconisées en cas de rhumatismes, polyarthrite, arthrose :

Ail, Bois de guaiac, Borneol, Cajeput, Camomille, Cannelle, Clou de girofle, Cyprès, Eucalyptus, Gaulthérie couchée, Genièvre, Géranium, Gingembre, Hysope, Immortelle, Lavande, Lavandin, Laurier, Marjolaine, Menthe, Oignon, Petit grain, Persil, Pin, Raifort, Ravensare, Romarin, Sarriette, Thym

Les huiles essentielles seront utilisées à raison de 5 à 15 gouttes selon la sensibilité de la peau, ces gouttes seront  bien mélangées à 15 ml d'huile végétale de support : soja, tournesol, carthame, noisette ou macadamia.
Effectuer des massages deux fois par jour. Il est possible de mélanger plusieurs huiles essentielles dans la base d'huile végétale. (toujours dans les mêmes proportions).  Des mélanges appropriés sont proposés dans les "liens"
Attention : on n'utilise pas une huile essentielle pure directement sur la peau !

 

Les infusions de plantes

De nombreuses plantes en infusion sont recommandées aux arthritiques :

- celles aux propriétés diurétiques et minéralisantes : ortie, prêle
- celles améliorant le fonctionnement du foie : pissenlit, artichaut 
- celles améliorant le travail des reins : prêle, solidage, busserole
- celles qui ont un effet anti-inflammatoire comme l'aspirine : le saule blanc et la reine des prés

La plupart de ces plantes ont des propriétés qui s'appliquent à deux, voire aux trois catégories :

reine-des-prés, ortie, cassis (feuilles), chiendent, racine de pissenlit, aubier de tilleur, prêle, busserole, achillée-millefeuille, solidage verge-d'or, bouleau, frêne, artichaut, germandrée, griffe du chat ou griffe du diable (harpagophytum), saule blanc.
Un mélange pour les rhumatismes chroniques : lavande, cassis et reine-des-prés.

Nous avons choisi deux plantes très réputées pour les arthrites : la prêle et l'ortie.
Il est conseillé d'en boire un litre par jour, réparti en 6 fois au cours de la journée, accompagnées d'une cuillère à café de liqueur du Suédois.
Il est bon d'alterner les tisanes et réaliser des cures d'environ 15 jours à 3 semaines, afin de ne pas engendrer de phénomène d'accoutumance.
Explications plus complètes sur la prêle dans les liens

Certaines personnes, qui ne peuvent ou ne souhaitent pas boire de tisanes pourront bénéficier des vertus de certaines de ces plantes  sous forme de poudre sous gélules ou de teintures mères. (en pharmacie ou magasins diététiques)

Des complémentaires alimentaires (plantes, minéraux, vitamines ...) sont bénéfiques aux arthritiques ; pour le choix ainsi que le dosage, il faudra demander conseil auprès d'un homéopathe ou d'un naturopathe.
Quelques indications du Dr Donadieu sur son site

Dans le cas de l'arthrose, de nouveaux suppléments, régénérateurs de cartilages sont apparus et semblent prometteurs : le sulfate de glucosamine et le sulfate de chondroïtine. Voir les sites explicatifs proposés dans les liens.

Mais nous attendons plus de recul pour nous prononcer sur ces suppléments.