Yvan Labelle, nd

 

la fraise est connue pour son action antirhumatismale, mais sa saison est plus courte que celle de la carotte !

 

APPROCHE   NATUROPATHIQUE



L'origine des maladies arthritiques reste encore inconnue, on élabore un certain nombre de suppositions et l'on prend en compte des facteurs de prédisposition. Les traitements classiques apportent un certain soulagement aux arthritiques et leur permettent parfois de continuer à vivre presque normalement.

Il existe cependant encore beaucoup de souffrance liée à l'arthrite ainsi que des effets secondaires désagréables suite à la prise des médicaments : fatigue, troubles digestifs, nausées, étourdissements, état dépressif etc.

De nombreuses thérapeutiques naturelles peuvent apporter du soulagement aux arthritiques, sans effets secondaires. Nous ne les aborderons pas toutes, mais citerons celle qui nous apparaît essentielle, la naturopathie, qui recommande un important changement alimentaire aux arthritiques pour parvenir à la guérison.
En effet, la naturopathie travaille sur la cause de la maladie et pas seulement sur ses effets.

Voici les précieuses explications indiquées par un naturopathe de renom Yvan LABELLE, spécialisé dans les maladies arthritiques au Québec, explications extraites de son livre "l'arthrite, une souffrance inutile ?

"l'arthrite vient d'une congestion du système digestif qui garde les substances toxiques, acides. Ces acides qui se retrouvent dans le sang sont alors déposés dans les articulations, les os, les muscles et les cartilages, ce qui a pour effet de causer l'inflammation et de l'enflure.
Cette congestion est causée par une alimentation trop riche en viande rouge, en sucre, café, thé, alcool, par des organes déficients comme le foie et les reins qui n'accomplissent pas leur travail d'élimination, par certaines carences et par le stress prolongé."
L'arthrite est une maladie d'encrassement. Les humeurs de l'arthritique sont saturées de déchets acides de toutes sortes, dont des déchets de type urique. La naturopathie parvient à rétablir ces malades, tout simplement en nettoyant à fond leur organisme.

Cette façon de voir les choses est encore inhabituelle. Nous sommes portés à considérer la maladie comme une sorte d'ennemi à combattre farouchement. En réalité, la maladie est salutaire. Ce n'est rien d'autre qu'un effort de l'organisme pour se débarrasser des substances toxiques qui l'encombrent. Il ne faut pas combattre la maladie, mais plutôt chercher à en supprimer les causes. Celles-ci résident dans nos mauvaises habitudes de vie.

Le principal facteur alimentaire qui provoque l'apparition des troubles arthritiques réside dans la surcharge des produits azotés, notamment dans l'excès de viande. Il se produit alors une acidification humorale causée par la présence d'acides (lactique, urique, etc …) dans l'organisme. Cette  acidification représente un danger pour l'intégrité cellulaire, aussi ces acides doivent-ils être neutralisés. Pour ce faire, l'organisme mobilise ses sels calcaires (de calcium) qu'il extrait notamment des os et des dents, d'où ces dépôts pathologiques logés aux zones péri-articulaires, c'est-à-dire la formation de dépôts de calcium autour des articulations.
L'excès de substances azotées c'est-à-dire riches en protéines, laisse un résidu acide dans l'organisme et l'acidité du milieu produit les complications toxiques. Par contre les végétaux pauvres en protéines, comme les fruits et les légumes verts, laissent pour la plupart un résidu alcalin

Les putréfactions intestinales favorisent aussi l'acidification des humeurs. Les biologistes Gilbert et Dominici ont démontré qu'une alimentation riche en viande amène un nombre considérable de germes dans l'intestin.
En se décomposant, les produits azotés engendrent divers acides (butyrique, acétique, lactique, valérique, oxalique). Tous ces acides sont évidemment néfastes.

Tel est le point de départ de l'arthritisme.

L'état arthritique peut se développer très tôt dans la vie. Un enfant peut déjà être arthritique, mais grâce à sa vitalité, il peut surmonter  ces premiers signes par de bonnes crises de désintoxication (avec de fortes fièvres).
A l'adolescence, l'enfant a souvent perdu une bonne partie de sa vitalité. Au fur et à mesure qu'il vieillit, celle-ci décroît. C'est à ce moment qu'apparaissent de façon plus régulière, les maladies dites chroniques qui font nécessairement suite aux maladies aiguës. A ce moment, l'individu ne dispose plus d'énergie en quantité suffisante pour produire les mêmes crises de désintoxication.

Lorsque l'organisme est saturé de déchets acides produits surtout par une alimentation inappropriée, l'arthritisme peut se manifester.

Le premier organe atteint est le foie. Les déchets azotés entraînent un travail accru de cet organe qui, tôt ou tard, n'arrive plus à accomplir l'une de ses plus importantes fonctions : la neutralisation des toxines. C'est ainsi que les humeurs s'acidifient. Il faut donc régler en conséquence l'alimentation du malade

Le second organe important est le rein qui est un filtre nettoyant chargé de maintenir la pureté du sang.. Si le rein fonctionne mal et ne filtre pas convenablement les déchets, ceux-ci demeurent dans la circulation sanguine et encrassent tous les tissus.

Que faut-il faire pour contrer la maladie arthritique :

- désintoxiquer l'organisme par des cures de drainage
- favoriser le travail des émonctoires pour assurer une bonne élimination des toxines (intestins, reins, peau ect.)
- adopter une alimentation adéquate
- redonner des forces à l'organisme, entre autres par la compensation des carences
- éliminer la surcharge de stress

Le traitement naturopathique de l'arthrite et des rhumatismes comprend :

Une alimentation saine et adaptée
L'exercice et le repos appropriés:
La phytothérapie
La supplémentation en vitamines, oligo-éléments et minéraux
Les cures de drainage pour le bon fonctionnement des organes
L'hydrothérapie chaude
L'élimination progressive des facteurs de stress
Le recours occasionnel à l'homéopathie

Les explications complètes de ce traitement sont données dans l'ouvrage de Yvan Labelle cité plus haut ainsi que dans son nouveau livre plus récent "vaincre les maladies rhumatoïdes et inflammatoires"
Il est possible de consulter les explications et les témoignages du naturopathe sur son site 

Nous aborderons ici uniquement le thème de l'alimentation qui nous semble primordial.

                                                                                                                                                     

L'alimentation de l'arthritique

La première règle en cas d'arthrite est d'éviter toute suralimentation. Les personnes ayant une surcharge pondérale et souffrant d'arthrite doivent absolument maigrir, d'autant plus si les articulations malades sont les hanches ou les genoux qui doivent supporter le poids du corps. Mais la suralimentation peut aussi concerner des personnes maigres qui mangent beaucoup et assimilent mal.

La deuxième règle consiste à bien choisir son alimentation

Il faut bien entendu éliminer ou réduire  les aliments que le corps a des difficultés à métaboliser (protéines spécialement) et qui provoquent donc une accumulation de déchets ainsi que ceux qui contiennent des purines se transformant ensuite en acide urique dans l'organisme et les alcaloïdes, .
Il a été constaté que les personnes suivant un régime végérarien ou végétalien observaient une diminution significative de leurs douleurs. 

Aliments à éviter

1) un certain nombre d'aliments riches en protéines :

- les viandes, les abats, les graisses animales, les charcuteries (spécialement le porc et le bœuf contenant des acides gras saturés qui stimulent les réactions inflammatoires) ainsi que tous les produits transformés industriellement, ils contiennent des conservateurs et additifs chimique pouvant provoquer des réactions allergiques de type arthritiques. - les produits laitiers  (lait, beurre et fromages gras) - certaines personnes tolèrent les fromages frais et maigres
- les oeufs (2 à 4 maximum par semaine)
- les poissons sauf ceux riches en acides gras oméga 3 (reconnus comme anti-inflammatoires) : maquereau, sardines, saumon, thon sont bons

2) les végétaux riches en acide oxalique :

- oseille - tomate - épinards - asperges - champignons

3) les légumineuses contenant des purines :

- pois verts et pois cassés - lentilles - fèves  - soja -

4) certaines céréales

- le maïs, le blé (et le germe de blé), l'avoine et le seigle - (ainsi que les produits élaborés avec ces céréales : pain, pâtes, gâteaux)

5) Sucres

- le sucre et le malt ne sont pas recommandés (sucre blanc à interdire totalement)

6) les huiles riches en acides gras oméga 6 :

- huile de maïs - de carthame - de tournesol et toutes les "fritures"

7) certains fruits oléagineux gras :

- noix - arachides -

8) certaines boissons :

- contenant des purines et des alcaloïdes : thé, cola, cacao, café, 
- les boissons gazeuses sucrées et les eaux gazeuses.
- certains vins (les vins blancs et les vins de Bourgogne), l'alcool en général

9) Divers :

- le vinaigre blanc (remplacer par le vinaigre de cidre)
- les épices en général, le poivre surtout, la moutarde


Après cette énumération, certains arthritiques vont penser qu'il ne reste plus rien convenant à leur nourriture !
Il existe tout de même une liste d'aliments recommandés, particulièrement les aliments alcalinisants :

                                                                                                                                                      

Aliments recommandés :

- céréales complètes : orge, millet, riz, sarrasin et tapioca en grains cuits, en galettes, en crèmes, en flocons

- la plupart des légumes du jardin et les fruits du verger, (excepté ceux signalés plus haut) qui peuvent être consommés crus, en salades ou cuits. Les pommes de terre seront cuites à l'eau avec leur peau. Les soupes de légumes seront cuites sans matière grasse.

- certains jus de fruits et légumes ont été reconnus particulièrement bénéfiques aux arthritiques, il s'agit spécialement des jus de carotte, de céleri en branches (en petites doses), de pomme et de betterave. On pourra les consommer seuls ou en association avec d'autres fruits et légumes. Ces jus sont recommandés frais, extraits à la centrifugeuse et bus 15 mn avant chaque repas de la journée. Ces jus désintoxiquent et revitalisent l'organisme des arthritiques.

Le jus de grenade a une action scientifiquement prouvée dans l'arthrose

- les assaisonnements tels que ail, échalote, oignon, persil et ciboulette ainsi que les aromates (thym, romarin ...) favorisant la digestion

- les huiles de sésame, lin, olive vierges, de première pression à froid.

- les yaourts et fromages frais, quark, fromage cottage

- les viandes acceptées sont les blanches : veau, agneau, poulet, dinde de très bonne qualité et sans graisse

- les oeufs une ou deux fois par semaine s'ils sont bien acceptés

- les graines moulues de sésame et de tournesol, de lin ainsi que les amandes et les noisettes

- le miel, le sirop d'érable

- Le gingembre est utilisé depuis des millénaires en Inde pour traiter diverses affections rhumatismales dont l'arthrite. La dose recommandée est de 5 g de gingembre frais ou de 0,5 g de gingembre en poudre (l'équivalent d'un tiers de cuillerée à thé) à raison d'une à deux fois par jour. Le gingembre peut être incorporé à la nourriture lors de la cuisson. Le curcuma et le clou de girofle ont les mêmes vertus que le gingembre.


Il ne faut pas oublier non plus que chaque organisme réagit à sa façon et qu'il convient à chaque arthritique d'être attentif à ce qu'il consomme et qu'il vérifie si certains aliments consommés entraînent des douleurs ou les atténuent.
D'autres renseignements sur l'alimentation recommandée pour l'arthrite rhumatoïde.

Une mono diète de fruits ou jus de fruits sera particulièrement recommandée à l'arthritique en cas de crise, ou pour commencer à désintoxiquer son organisme, soulager son foie ... avant de réformer et adapter son alimentation. Les fruits les plus recommandés sont : cerise, fraise, pomme, raisin ainsi que la carotte en jus. Cette mono diète hydrique élimine les cristaux à l'origine des douleurs arthritiques. Liste des fruits recommandés en cure.

 

Par le changement d'alimentation recommandé en naturopathie, on agit directement sur une cause primordiale du développement de la maladie arthritique. Mais la seconde cause, d'origine psychosomatique, abordée dans ce dossier, est tout aussi importante et indispensable à étudier.