Retour à Conseils pratiques

©copyrightDepot.com

La mono diète

pour nettoyer son corps et guérir plus rapidement

 

    Pour bien des affections, lorsqu'on veut se soigner avec des méthodes naturelles, il faut accepter que la guérison n'intervienne pas toujours très rapidement ! En effet, les méthodes naturelles à l'écoute du corps ne cherchent pas à supprimer immédiatement les symptômes de la maladie mais visent à agir directement sur la cause qui a occasionné la maladie. Plus on va en profondeur, plus il faut de temps pour refaire surface et retrouver un équilibre naturel après avoir combattu et résolu les causes. 

    Comme le temps est devenu l'un des biens les plus précieux de notre époque, chacun essaie pourtant de guérir le plus vite possible. N'entend-on pas fréquemment : "je ne peux pas me permettre d'être malade !" POURQUOI   ?  parce que  ... que deviendrait mon entreprise ? ... que dirait mon employeur ? ... je dois m'occuper de mes enfants ... on ne peut pas se passer de moi ... je dois impérativement terminer ce travail ... j'ai des rendez-vous urgents  ... etc.   

    Notre vie est devenue ainsi ... A cause de ces impératifs, beaucoup préfèrent absorber le médicament anti-douleur, anti-fatigue, anti-fièvre ... parce qu'ils n'ont pas le temps d'attendre de guérir plus naturellement.

    Pour aider celles et ceux qui souhaitent vraiment soigner rapidement des maux courants, spécialement les affections hivernales, afin de reprendre leur activité après le minimum d'arrêt ou même ne pas être contraint de s'arrêter de travailler, voici une méthode simple, entièrement naturelle et moyennement exigeante, pour y parvenir : il s'agit de la  MONO DIETE.

Qu'est-ce que la mono diète ?
Pourquoi la mono diète ?

Pourquoi se désintoxiquer ?

Quels aliments conviennent pour la mono diète ?

Comment réaliser une mono diète ?

La mono diète alternée

Les bienfaits d'une mono diète

Précautions

Quand la pratiquer ?

Avertissement

Quelques idées de mono diètes
Trois exemples concrets
Quelques témoignages

 

Qu'est-ce que la mono diète ?

Elle consiste à manger un seul un aliment par repas au cours d'une ou plusieurs journées. La quantité n'est pas limitée, on mange de cet aliment autant que l'on veut et aussi souvent qu'on en éprouve le besoin. La cure de raisins est l'une des plus connue, il y a aussi celle de riz complet ou celle de pommes. En général, ce sont les fruits, les légumes et les céréales qui sont privilégiés. La mono diète peut être effectuée de manière curative autant que préventive.

Pourquoi la mono diète ?

Parce qu'elle permet le nettoyage rapide de l'organisme, son décrassement et l'élimination des toxines qui l'encombrent.  
Lorsqu'on ne consomme qu'un seul aliment au cours d'un repas, même en grande quantité, on élimine. Alors que si l'on mange peu, mais en faisant des mélanges alimentaires, on assimile.

La meilleure thérapeutique pour se désintoxiquer, c'est encore le jeûne. Mais il est difficile à mettre en pratique, ne convient pas à tout le monde et doit se réaliser sous contrôle médical. Nous préconisons la mono diète car elle est plus simple à réaliser, donc à la portée de tous et aussi, bien plus douce.

Pourquoi se désintoxiquer ?                                                                                                                                                                       

    Lorsqu'il y a maladie, cela signifie obligatoirement que notre corps est intoxiqué. La maladie est justement le moyen qu'emploi le corps pour se défendre contre ce qui l'agresse. L'organisme essaie régulièrement d'éliminer tous les déchets accumulés et, s'il n'y parvient pas, ce sont les microbes qui ont le droit de s'installer afin de remplir cette fonction de nettoyage. Tout un processus de nettoyage est mis en route, dont la fièvre est une actrice. Il est reconnu à présent que la fièvre a son utilité et qu'il ne faut plus systématiquement la faire baisser, à condition qu elle ne soit pas trop élevée bien sûr ! Surveillée dans des proportions raisonnables, elle aide au processus de guérison (ceci est même indiqué dans le prospectus de la Sécurité Sociale en France : ABC des petites maladies - les antibiotiques, c'est pas automatique).
Si l'on fait baisser la fièvre immédiatement, l'action de nettoyage du corps s'arrête, les symptômes comme celui du rhume disparaissent par exemple. Mais comme le corps n'a pas finit son nettoyage, quelque temps après une autre maladie - plus grave - va survenir afin de poursuivre le ménage - comme une bronchite plus difficile à soigner. Si celle-ci est malgré tout soignée à renfort d'antibiotiques, une autre maladie lésionnelle, encore plus grave pourra survenir par la suite ...  C'est pourquoi il est si important de soigner avec lucidité toute maladie en comprenant et en intégrant dans les soins, l'indispensable nettoyage du corps.

    Il n'y a pas que la maladie qui peut conduire à la réflexion sur l'utilité d'une bonne désintoxication. Nous remarquons tous combien notre corps est encombré de substances qu'il n'arrive pas à éliminer. Cela provient de plusieurs facteurs : 

- la consommation d'une nourriture trop abondante, trop riche dont nous n'arrivons pas à brûler toutes les calories et qui plus est, polluée de produits chimiques, d'additifs alimentaires,
- la vie sédentaire qui entraîne un manque d'exercice ( le travail intense et le sport éliminent les déchets par la sueur)
- les problèmes provenant de sources extérieures : pollution de l'air, de l'eau, de la terre, le stress, les soucis, les angoisses  ... (les problèmes psychiques empêchent une bonne digestion, même si la nourriture est de qualité, d'où la formation de déchets)

    Notre corps possède des organes dépuratifs qui le nettoient naturellement comme le foie et les reins. Mais si ceux-ci sont trop sollicités, ils se fatiguent, s'épuisent et ne remplissent plus leur rôle à 100 %. Les substances toxiques qui ne sont pas traitées poursuivent leur chemin et se déposent quelque part dans le corps.

    En naturopathie, on estime que les déchets colloïdaux provoquent les maladies infectieuses telles que : rhinites, sinusites, bronchites, angines, cystites, eczémas, acné, dermatoses. Les déchets cristalloïdes entraînent les rhumatismes, arthrites, arthroses, la goutte et les calculs. La localisation des troubles dépend des faiblesses organiques héréditaires de chacun, de la nature des déchets ainsi que du genre de souci psychologique qui est vécu.

    Mais il y a un endroit du corps qui est en général fort intoxiqué : c'est l'intestin. En effet, c'est vers lui que beaucoup de déchets sont conduits, puis ils y stagnent. Cela produit des putréfactions et comme ces déchets ne sont jamais totalement éliminés, ils entretiennent un encrassement général.  Un grand nombre de médecins reconnaissent aujourd'hui que nos problèmes de santé prennent naissance dans notre ventre. 

    Or les intestins remplissent aussi une importante fonction : celle de former notre système immunitaire. Des études récentes (aux États Unis) ont démontré que 90 % de notre matériel biologique immunitaire prenait naissance dans notre intestin. 

    Est-ce que ce ne sont pas des raisons suffisantes pour accorder une plus grande importance à la santé de nos organes, à veiller à ce qu'ils soient en bon état, propres et donc exempts de toxines ? Une des méthodes les plus efficaces pour y parvenir est de mettre le système digestif au repos pour profiter au maximum de ses vertus. C'est pourquoi nous avons évoqué plus haut " le jeûne" qui est une méthode radicale.  Autrefois, on pratiquait des lavements pour aider au nettoyage ... mais ce n'est plus très apprécié de nos jours.

    Il est certain que plus la méthode sera stricte, plus elle sera rapide et efficace. De notre côté, nous préconisons la mono diète car elle permet une désintoxication rapide mais plus en douceur. Chacun peut la pratiquer aisément.

    Soit dit en passant, nous avons un peu oublié qu'autrefois les médecins préconisaient régulièrement à leurs patients de "se mettre à la diète" lorsqu'ils souffraient d'un certain nombre de maladies. Aujourd'hui encore, lorsqu'on a la grippe, tout le monde sait qu'il faut s'abstenir de manger !

Même sans arriver à la maladie, l'encombrement de toxines dans le corps peut entraîner une baisse d'énergie, un affaiblissement de l'immunité, des problèmes de peau ainsi qu'une surcharge pondérale.

Quels aliments conviennent pour la mono diète ?                                                                                                                                     

    Les aliments privilégiés pour effectuer une mono diète sont les fruits, les légumes et les céréales car ils vont nettoyer sans apporter de nouvelles toxines (ils doivent être de qualité biologique). Cependant il n'est pas non plus interdit d'introduire un produit laitier de temps en temps spécialement pour la mono diète alternée. Mais les viandes cependant ne sont pas recommandées.

    On peut classer les aliments préconisés en fonction de leur incidence sur le corps :

- si vous avez une maladie infectieuse avec fièvre mais sans douleur (rhume, bronchite, angine ...) : consommez plutôt des céréales, des fruits et légumes cuits

- si vous avez une maladie sans fièvre mais avec douleur (calculs, arthrose, goutte, rhumatismes ...) choisissez une diète "hydrique" : jus de fruits, fruits juteux, bouillon de légumes (uniquement aux légumes, sans farineux)

- en cas de lésion du tube digestif : fromage blanc

- pour vous revitaliser : cure de fruits et de jus de légumes crus ou bien produits de la ruche pollen - gelée royale

- pour drainer le corps : fruits et légumes cuits ou bien céréales 
.. le riz désintoxique le sang et nettoie les tissus en profondeur
.. le sarrasin est très énergétique, il est recommandé aux personnes affaiblies et frileuses
.. l'orge a une action calmante sur le système nerveux

- en fonction de la saison :
.. à l'automne, la cure de raisin
.. avant l'hiver, cure de vitamine C avec de l'argousier, du jus de sureau, de citron
.. pendant l'hiver : soupes de légumes, céréales (riz complet ou mi-complet, millet, sarrasin) - galettes de riz - 
.. au printemps, la sève de bouleau, le pissenlit et tous les légumes nouveaux
.. et bien sûr consommer les fruits et légumes de saison

- chaque légume, chaque fruit comporte des propriétés particulières et va les apporter lors de la cure :

.. la fraise anti-goutteuse, anti-rhumatismale va contribuer à l'élimination de l'acide urique
.. l'ananas peut être utilisé contre les allergies, l'arthrite, les hémorroïdes
.. la carotte est bonne contre le rhumatisme
.. le jus de chou contre les ulcères d'estomac
.. la poire pour le bon fonctionnement de la vésicule biliaire
.. le jus de pomme pour le fonctionnement du foie et des intestins

Trois exemples de mono diète sont détaillés en fin d'article : le riz complet, le raisin, la pomme.

Comment réaliser une mono diète ?                                                                                                                                                        

Comme son nom l'indique, pour mettre en place une mono diète, on ne mangera qu'un seul aliment à chaque repas. On peut manger de cet aliment autant que l'on veut. Il n'y a pas de limitation en quantité pour l'aliment choisi. C'est pourquoi cette pratique est réalisable, tout en continuant de travailler, spécialement lors de la mono diète alternée. 

...Certains vont consommer uniquement du raisin ou un autre fruit à chaque repas pendant plusieurs jours.
D'autres vont choisir un légume, par exemple la carotte, et vont boire un jus de carotte au petit déjeuner, manger un plat de carottes râpées à midi et des carottes cuites au dîner. Pour les pommes : jus - compote - pomme crue
Quelqu'un qui a très faim mangera un plat de riz à chaque repas de la journée, un autre des pommes de terre cuites, un autre du yaourt nature ou du fromage blanc.

Lorsqu'on choisit de manger toujours le même aliment à chaque repas, donc d'appliquer la mono diète stricte, il est conseillé de ne la réaliser que durant trois jours maximum. L'effet de désintoxication se fera ressentir rapidement.

Les personnes qui ne peuvent pas pratiquer une diète de trois jours consécutifs parce que leur activité ne leur permet pas ou pour d'autres raisons, pourront se désintoxiquer plus lentement en agissant autrement :

- une mono diète un jour par semaine : pendant plusieurs semaines

- une mono diète chaque repas du soir pendant une semaine.

Après avoir effectué une mono diète de 3 jours complets, il peut être indiqué de poursuivre les bienfaits de celle-ci en maintenant un repas de mono diète par semaine pendant plusieurs mois.

La mono diète alternée :                                                                                                                                                                           

A chaque repas un seul aliment, mais à chaque repas de la journée, un aliment différent. Cela permet de varier davantage l'alimentation et d'éviter les carences.
Exemple : des pommes au petit déjeuner, du fromage blanc à midi, un plat de riz le soir. Le jour suivant, on change encore les aliments de chaque repas.

Comme il y a possibilité de varier à l'infini les repas de la journée, cette mono diète alternée pourra être poursuivie pendant plus longtemps, jusqu'à une dizaine de jours. Il y a moins de risques de carences.

Les bienfaits d'une mono diète                                                                                                                                                                  

Les effets d'une telle diète se font remarquer très vite :

- aucune sensation de lourdeur après le repas, plus de somnolence associée à la digestion, donc plus besoin de faire la sieste, ceux qui s'endorment automatiquement après un repas n'auront plus cet inconvénient.

- bien que cela semble paradoxal, on a autant de force, voire plus de force que lors des repas mélangés. En effet, on considère que le corps dépense le tiers de son énergie quotidienne pour effectuer la digestion des différents repas. Lors une mono diète, on ne dépense pratiquement pas d'énergie pour la digestion. Le gain en énergie est donc considérable et compense l'apparent manque de nourriture.

- nette diminution de la fatigue, voire disparition totale de la fatigue au cours de la journée.

- amélioration du sommeil

- la force récupérée (normalement utilisée pour la digestion) est disséminée dans d'autres parties du corps, et spécialement dans le cerveau. L'énergie est donc mieux distribuée. Les facultés de réflexion et d'inspiration s'en trouvent accrues. L'énergie libérée peut aussi servir à augmenter les forces du corps pour guérir plus rapidement lorsqu'il est malade.

- une sensation de légèreté habite le corps. C'est très agréable. On ressent le nettoyage qui s'effectue progressivement en quelques jours. La peau s'embellit en se purifiant.

- les intestins sont un peu bouleversés par le changement alimentaire ; les selles et les urines peuvent être différentes, c'est normal au cours de cette désintoxication.

- même si la mono diète n'est effectuée qu'une fois par semaine, elle fait baisser le taux de toxémie qui encombre le corps.

- un seul aliment par repas permet d'éliminer, cela aide donc le corps à se débarrasser progressivement de son éventuelle surcharge pondérale. Ainsi, le corps s'affine, le ventre perd du volume (il n'y a plus de fermentations). Même si la perte de poids n'est pas énorme en kilogrammes, les rondeurs non souhaitées s'éliminent peu à peu

- lors de toute thérapeutique naturelle, il faut commencer par un nettoyage du corps. Si cette désintoxication n'est pas effectuée, les meilleurs médicaments naturels seront inefficaces. Et la maladie durera longtemps. Après le nettoyage du corps, la médication naturelle agira d'autant plus rapidement.

Précautions

Il est important et recommandé de boire beaucoup pour faciliter l'élimination des toxines, puisque celles-ci sont considérablement augmentées :  eau, tisanes (chardon marie, romarin, fumeterre, artichaut, pissenlit pour le foie) (thym, plantain pour purifier le sang)
Comme dans le cas de toute désintoxication, des réactions du corps peuvent survenir : boutons, urines de couleur différente ... c'est le corps qui se nettoie.
A la fin de la diète, reprendre une bonne alimentation progressivement, en ne faisant pas trop de mélanges lors des premiers repas

Quand la pratiquer ?                                                                                                                                                                                  

- quand on est malade et que l'on ressent que la maladie est due à un encombrement du corps en toxines de toutes sortes : aliments, médicaments, pollution..
- après un repas trop copieux, des excès alimentaires et après la période de Noël et Nouvel An
- après un choc psychologique
- aux changements de saison
- si on constate une surcharge pondérale
- avant d'effectuer un changement vers une alimentation naturelle plus saine
- avant de commencer une thérapeutique naturelle
- en cas d'allergies et d'intolérance alimentaire pour tester ce qui convient au corps et ce qui ne lui convient pas
- en cas de douleurs chroniques (maux de tête, arthrites diverses)

Quand le corps est encrassé, il cherche lui-même à éliminer ce qui l'encombre. Il utilise pour cela les émonctoires. Selon les individus, il choisit d'éliminer :
- par les voies respiratoires : toux, crachats, nez qui coule
- par les voies urinaires : urines chargées, calculs ou sable
- par les intestins : diarrhée
- par la peau : boutons, eczéma, sueur,
- par le foie et la vésicule biliaire : sécrétion biliaire importante, calculs

Lorsque l'on constate ce genre de dérangements dans le corps, il sera bon de pratiquer la mono diète qui renforcera la fonction de nettoyage et l'accélèrera.

Avertissement

En aucun cas la mono diète ne doit être prise pour base d'un régime ou d'une alimentation permanente. Elle est conseillée uniquement temporairement dans le but d'éliminer les toxines du corps, donc durant quelques jours ou bien un repas par semaine. Utilisée en permanence la mono diète pourrait entraîner des carences.
La mono diète ne remplace pas les médicaments, elle leur permet de mieux agir après la désintoxication du corps.
La mono diète n'exclue pas non plus la consultation auprès d'un spécialiste de santé.

                                                                                                                                                                                                                        

QUELQUES  IDEES  DE  MONO DIETES

Pommes de terre, pâtes complètes ou semi-complètes, épeautre, orge, maïs, potimarron, lentilles blondes, vertes ou corail, sarrasin, millet, quinoa, boulghour, flocons d’avoine, riz complet ou demi-complet, pois cassé en purée ou en soupe, champignons, 
fenouil, céleri, courges, poireaux, endives, carottes, pissenlit,
poires cuites ou crues, jus de raisin, raisin frais ou sec,  pommes crues ou cuites, bananes crues ou cuites,
fromage blanc 

ASSAISONNEMENT  PROPOSE

Avec les légumes et les céréales, il est possible d'ajouter au choix :
Tamari (sauce soja), sel, miso (soja fermenté), gomasio (sésame grillé), ail cru, safran, oignons ou échalotes, cumin, coriandre, basilic, paprika, herbes de Provence (thym, sarriette, romarin...),  persil, ciboulette,  muscade, sauge, menthe, clou de girofle,  laurier..

L'huile d'olive biologique, vierge, de première pression à froid peut être ajoutée afin de stimuler la vésicule biliaire et apporter aux intestins ses précieux acides gras protecteurs.

Avec les fruits : citron, vanille, cannelle ...

                                                                                                                                                                                                                        

TROIS   EXEMPLES  CONCRETS

Le régime pommes
La cure de raisin

La cure de riz complet

Voici des exemples de mono diètes parmi les plus courantes, les exemples représentant les explications les meilleures ainsi que les plus convaincantes.
Pour information, nous n'avons expérimenté que la mono diète de riz complet et la mono diète alternée qui sont très efficaces toutes les deux. 

LE  REGIME  POMMES - Dr John Ellis

Extrait de :  http://forum.doctissimo.fr/forme-beaute/cellulite-vergetures/mono-diete-sujet_146760_1.htm

"Je rappelle ce qu'est le "régime pommes" pour celles qui ne le connaîtraient pas :
 
1) Éplucher (si pommes pas bio) couper et faire cuire une grosse quantité de pommes (moi je les cuis à la vapeur douce) afin qu'elles soient facilement pénétrées par une fourchette.
 2) Y répartir l'équivalent d'un Zeste de citron entier (la peau).
 3) Saupoudrer généreusement de cannelle selon votre goût. La râper soi-même ou l’acheter en poudre.
 4) Mangez ensuite à la température de votre choix, en prenant avec chaque bouchée un peu (le bout d’une cuillère à café) de beurre (ou purée) de sésame (le beurre d'amandes blanches est bien meilleur au goût et apporte à peu près les mêmes choses que le sésame). On le trouve en magasins bio et diététiques. L’amande “blanche” est une qualité d’amandes très douce au goût, mais on peut prendre n’importe quel type d’amande bien sûr. Les qualités nutritives du sésame et de l’amande ne sont pas tout à fait identiques, mais moi je n’arrive pas à manger de la purée de sésame....
 
Commencer par un régime d'attaque de 3 JOURS où on ne mange QUE ça !  
Vous pouvez en manger AUTANT QUE VOUS LE VOULEZ. Ne laissez pas la sensation de faim vous torturer, cela ne sert à rien (mais j'avoue que je suis vite calée avec les pommes !).
 
Ensuite, CONTINUEZ cette recette à raison D'UNE JOURNÉE PAR SEMAINE.
Vous pouvez CONTINUER À MANGER COMME D'HABITUDE LES AUTRES JOURS.   Mais si possible, mangez équilibré ! Pas de cure de gâteaux-charcuterie svp........
 Il n’y a donc pas de risque de régime déséquilibré puisqu’il s’agit uniquement de nettoyer l’organisme (3 jours pour commencer, puis seulement un jour/semaine), les jours sans pommes, vous mangez normalement.
 
En quelques semaines, vous allez voir vos ballonnements disparaître, votre digestion s'améliorer, votre poids redeviendra normal, votre taux de cholestérol s'améliorera et vous vous sentirez "plus propre de l'intérieur" et en bien meilleure forme.
Vous aurez ainsi redécouvert les vertus de ce que la plupart des religions préconisent (je précise que je ne suis pas croyante !) : une journée de diète pour permettre à votre système digestif de se reposer et aux processus de guérison de votre corps de vous réparer partout où c'est nécessaire.
 
Pour celles qui n'aiment pas la cannelle..... je ne sais pas trop à vrai dire si on peut la remplacer par autre chose....
 J'ai pris ce "régime" dans un petit livret fait par un John Ellis (anglais ou US je ne sais pas).
Il faudrait chercher un ingrédient ayant les mêmes effets que la cannelle.
 
Il utilise la CANNELLE pour les raisons suivantes (je cite) :
* elle calme l'estomac, empêche les fermentations intestinales et combat le Candida albican
* elle contient des tanins et une huile essentielle qui calme la douleur, elle est carminative et astringente.
* elle active la circulation et rend donc service si on a les extrémités froides, un oedème ou une tendance à la diarrhée. On l'utilise en cas de rhume et de grippe.
* Elle combat l'acidité gastrique et a une puissante action fongicide.
Une expérience menée en 1974 et rapportée dans le Journal of Food Science montre son incroyable pouvoir : on saupoudre du pain et des raisins de différentes aflatoxines, un groupe de moisissures si dangereux qu'elles peuvent causer un cancer du foie et tuer aussi bien des animaux que des être humains. Ensuite, mis en présence de cannelle, ces moisissures furent inhibées de plus de 97 %. Or une quantité négligeable de cannelle (moins de 2 %) suffisait pour obtenir ces résultats.  
* Deux spécialistes du cancer du Centre de Recherche sur le cancer de la British Columbia de Vancouver ont découvert que l'acide cinnanique contenu dans la cannelle aide à prévenir le cancer provoqué par les produits chimiques que nous ingérons avec la nourriture industrielle.
 
Pourquoi la POMME ?
 
* elle contient des antioxydants phyto chimiques = elle empêche le cholestérol de s'oxyder et de se déposer.
* ses flavonoïdes réduisent des incidences de cancer et surtout de problèmes cardiaques.
* Il y a aussi la forte concentration de pectine , une fibre végétale qui a la propriété d'entraîner le cholestérol hors de notre corps. La pectine de la pomme diminue la quantité de LDL (mauvais cholestérol) et augmente celle de HDL (bon cholestérol).
* la pomme, avec le pamplemousse, est le fruit qui contient la plus forte densité d'acide D-Glucarique qui fait chuter rapidement le taux de LDL.
* La vitamine C contenue dans une pomme couvre 8 % des besoins quotidiens (mais ne la cuisez pas sous pression sinon il n'y en aura plus !!). Non seulement cette vitamine C est naturelle mais elle est très bio-disponible, c'est-à-dire qu'elle est très facilement assimilée par l'organisme, bien mieux, par exemple, que la vitamine C de l'orange.
 * Non seulement les fibres de la pomme font baisser le cholestérol en entraînant les dépôts graisseux hors du corps, mais en plus elles facilitent le transit intestinal. Si sous souffrez de constipation, la pomme peut vous aider.
 * Pour les diabétiques : prise de cette façon, elle ne fait pas monter le taux de glycémie (je peux l'attester car en ne mangeant que ça, et étant moi-même diabétique, mon taux de sucre est resté tout à fait correct). Elle régule le taux de sucre.
* Elle donne un sentiment de satiété
* Elle abaisse la pression artérielle
 
 Voici les atouts du SÉSAME :
* il est bénéfique aux nerfs et aux cellules cérébrales  
* Il fluidifie le sang
* Il améliore la virilité des hommes et régularise le cycle menstruel des femmes
* Il contient des phytostérols qui réduisent le cholestérol de 10 à 15 %
* il réduit l'envie d'uriner qu'ont ceux qui souffrent d'hypertrophie de la prostate
* il contient plus de calcium - et celui-ci est plus facilement assimilable - que celui du lait
* c'est une bonne source de fer, de niacine, de folate et de potassium.
Le beurre de sésame calme aussi la sensation de manque que peut produire une cure quelle qu'elle soit.
 
Voici maintenant les effets du CITRON sur la santé :
* bactéricide, antiseptique
* antirhumatismal, antigoutteux
* antiscléreux (prévient la sénescence)
* antiscorbutique
* tonique veineux
* il favorise les sécrétions gastro-hépatiques
 
La vertu principale du citron réside sans doute dans sa capacité à dissoudre les graisses. C'est un puissant nettoyeur qui régénère en même temps le système digestif.
Si l'intérieur du citron est intéressant c'est principalement dans son écorce que réside son huile essentielle et des substances telles que la Limonine qui bloque l'activité des cellules qui pourraient devenir cancéreuses.  
Il faut bien nettoyer les citrons si ceux-ci ne sont pas bio."                                                                                                                                   

LA  CURE  DE  RAISIN

Une enquête menée en 1990 par l'association Terre Vivante auprès de 500 personnes, a révélé que la cure de raisin apparaît comme un moyen unique pour régénérer nos organismes agressés en permanence par le stress et par des milliers de polluants. "Super forme", "Tonus extraordinaire", "Dynamisme", "Euphorie", "Bien-être", ces mots reviennent souvent sous la plume de ceux qui ont relaté leurs impressions. 90% des participants qui se plaignaient de fatigue avant la cure, ont constaté une amélioration de leur état, souvent frappante.

Voici un article complet sur la cure de raisin écrit par Dominique et Pierre Juveneton  www.amandier.info

1.      Qu’est ce que la cure de raisin ?

C’est une cure de nettoyage de tout l’organisme, basée sur le raisin. Il s’agit de ne consommer que du raisin tout au long de la journée à raison de 1 à 3 kg par jour. Cette cure peut se pratiquer de un jour à plusieurs semaines.

2.      Ses lointaines origines

Les vertus du raisin étaient mentionnées dès l’antiquité notamment par Dioscoride, Pline et Galien. Mais il fallut attendre le 18ème siècle pour qu’un médecin la recommande spécifiquement.

La cure de raisin connut une vogue extraordinaire entre 1840 et 1935, avec une bonne vingtaine de livres ou brochures publiés. Entre les deux guerres une Fédération des stations uvales regroupant 13 villes de France fût crée : Avignon, Béziers, Colmar, Fontainebleau, Lamalou-les-Bains, le Thor, Moissac, Montpellier, Nîmes, Prayssac, Port-Sainte-Marie, Tarascon et Tours.

La cure de raisin eut même la bénédiction de l’Académie de Médecine (bulletin du 14/3/1933 du Professeur Marcel Labbé : « L’an dernier, un effort a été fait pour organiser en diverses provinces des cures uvales. Je ne sais si celles-ci ont été très suivies, mais elles méritent de l’être et l’Académie peut les recommander, car elles représentent une cure très efficace contre diverses maladies : la constipation, certaines diarrhées, les congestions hépatiques, la lithiase biliaire, la goutte, bien des affections de la peau, et en général tous les états pathologiques groupés sous le vocable regrettable mais très répandu d’arthritisme. »

3.      Ses effets sont ceux d’une cure de remise en forme

« Super forme, tonus extraordinaire, dynamisme, euphorie, bien-être », ces mots reviennent souvent à la bouche de ceux qui ont suivi cette cure.
90% des personnes qui avant la cure se plaignaient de fatigue ont constaté une amélioration souvent spectaculaire de leur état; amélioration d’autant plus nette que la cure est plus longue.
Revitalisation du corps et de l’esprit : dynamisme, légèreté clarté d’esprit et de teint.
Constipation : Amélioration du transit pendant et après la cure, 77% pour les autres troubles digestifs et intestinaux tels coliques, gaz, ballonnements, diarrhées et lourdeurs d’estomac.
Insomnies : l’amélioration du sommeil se poursuit bien au-delà de la cure
Problèmes de peau : la peau fait partie des 4 voies d’élimination avec les selles, les urines et la respiration. Après la cure 80% des personnes acquièrent au bout de quelque temps un teint resplendissant.
Fatigue, nervosité et irritabilité : sont les désagréments les plus améliorés par la cure à hauteur de 90% de résultats !
Autres petits problèmes : la cure de raisin élimine ou réduit l’intensité des maux comme les bourdonnements d’oreilles, le nez bouché, le mal de tête, les yeux qui pleurent.
Des sens aiguisés : l’odorat et le goût, ainsi que parfois la vue et l’ouïe se trouvent améliorés à l’issue de la cure. La saveur des aliments s’en trouve renforcée agréablement.
La perte de poids : les personnes ayant un net excès de poids avant la cure perdent en moyenne 3kg par semaine, ensuite cela dépend de la quantité de raisin consommée, de l’exercice physique pratiqué et du métabolisme de chacun. 
Rares sont les personnes qui consomment plus de 2 kg de raisin par jour, ce qui correspond à environ la moitié des besoins d’un adulte ayant une activité physique faible.

4.      La cure de raisin comme thérapeutique

C’est au niveau des organes de la digestion que la cure de raisin donne les résultats les plus spectaculaires. Mais au XIXe siècle, elle était aussi préconisée contre les infections urinaires, les néphrites, les cystites et les coliques. Par ailleurs la cure de raisin permet de faire baisser le taux de cholestérol sanguin. Concernant l’arthritisme et les rhumatismes, plusieurs cures sont nécessaires pour parvenir à un résultat. Drainante du foie, cette cure est aussi une bonne prévention des hémorroïdes.

5.      Contre-indications à la monodiète de raisin

Seules les personnes atteintes d’un diabète insulino dépendant (diabète maigre) ne peuvent pas suivre cette cure qui est trop riche en sucres rapides pour eux.

6.      Pratique de la cure de raisin

Le choix du type de raisin est important. Bien sûr il sera choisi de qualité biologique car à se nourrir d’un seul aliment il doit être le plus sain possible. A défaut il sera lavé très soigneusement dans plusieurs eaux.
Les variétés recommandées sont le chasselas (blanc) en raison de la finesse de sa peau et de sa teneur en sucre équilibrée, en alternance avec le muscat (blanc ou noir).
Par contre les raisins à peau épaisse comme l’italia sont déconseillés tout comme l’Alphonse –Lavallée. On veillera à ce que le raisin soit bien mûr.
On avalera la peau et les pépins. On pourra aussi en mâcher quelques-uns (surtout du raisin noir) riches en anti-oxydants.
Le meilleur rythme est d’un « repas » toutes les deux ou trois heures.
La quantité varie de un à deux kilos par jour, parfois trois.
Il est recommandé de faire un lavement intestinal chaque jour durant la cure afin de faciliter l’élimination des raisins et des toxines libérées. Il permet de soulager les éventuels maux de tête. On peut aussi commencer la cure par une purge qui videra les intestins.
Si vous en avez le courage jeûnez pendant les 2 jours précédents la cure pour en accentuer l’effet, et surtout prenez cette expérience comme une aventure et non une corvée.
On peut continuer à travailler pendant la cure, mais il est souhaitable de s’adonner à des activités de loisir de créativité ou de détente, qui permettent de profiter pleinement des effets de la cure.
Si vous ne vous sentez pas assez fort pour la suivre seul, faites la dans le cadre d’un groupe comme ceux que nous encadrons.

7.      Pratique de la reprise alimentaire

Comme pour un jeûne, il faut soigner la reprise alimentaire sous peine de perdre les effets de la cure et d’avoir éventuellement des ennuis : mal de ventre, accès de fièvre, crise de foie …
Cette reprise doit durer environ la moitié de la durée de la cure.
Il faut commencer par introduire du végétal sous forme de fruits et de légumes crus ou cuits. Puis des produits  laitiers à digestion facile (yaourt, fromage blanc), de petites quantités de céréales et de poisson à partir du 3e jour. La viande et les autres protéines seront réintroduites en dernier.

8.      Comment agit le raisin

En réalité le mode d’action du raisin demeure un peu une énigme.
On peut noter son extraordinaire richesse en sucre (de 16 à 18%), supérieur à l’abricot, la poire, la pêche, la pomme ou la fraise. Mais cette cure ne provoque pas d’hyperglycémie, ni anémie au contraire car le taux de ferritine (mesure du niveau des réserves en fer de l’organisme) est plus élevé après la cure.
Comme la plupart des fruits, le raisin contient très peu de protéines et de matières grasses, mais il est riche en minéraux et en vitamines.
Son secret provient peut-être de ses acides organiques, tanins, anthocyanes, flavines et autres. En fait très peu de personnes ont cherché à comprendre pourquoi cette cure donne tant de résultats.

Alors bonne cure 

Dominique et Pierre Juveneton - L’Amandier, Lozeron-le-Haut F-26400 Gigors et Lozeron www.amandier.info 

                                                                                                                                                                                                                         


LA  CURE  DE  RIZ  COMPLET

Cette cure est connue et utilisée surtout en macrobiotique, mais chacun peut l'essayer chez soi car elle est très simple à réaliser. 
Rappelons que le riz désintoxique le sang et nettoie les tissus en profondeur.

La macrobiotique conseille de suivre cette cure jusqu'à 10 jours car on considère généralement qu'un dixième des globules rouges du sang se régénère chaque jour, donc en 10 jours, le sang est entièrement régénéré et nettoyé.
Comme c'est assez difficile et qu'il faut prendre des précautions pour tenir 10 jours, il sera possible, après 3 jours de cure, de continuer à manger du riz à chaque repas en ajoutant progressivement des légumes et d'autres aliments pour sortir du régime. Le bénéfice des effets du riz continuera encore à agir.

Comment procéder :

Il suffit de faire cuire du riz complet : une mesure de riz complet avec deux mesures d'eau et un peu de sel dans une casserole à fond épais.  Couvrir d'un couvercle. Amener à ébullition et laisser cuire 5 minutes à feu assez vif, puis baisser et continuer la cuisson environ 50 minutes à feu doux. Le riz doit avoir absorbé toute l'eau.

Le riz sera mangé à chaque repas accompagné de gomasio (sésame grillé et salé). Le gomasio, au délicieux goût de noisette, permet de manger plus facilement le riz. 
Si l'on veut changer un peu, il est possible de prendre au petit déjeuner un bol de crème de riz avec une cuillère à café de tamari (sauce soja).

Il faut avoir de la volonté pour tenir son régime riz complet, mais le résultat positif se fait sentir dès le deuxième jour de cure.
On pourra alors agrémenter son riz avec des olives noires, de l'huile d'olive et des herbes aromatiques si l'on veut.

                                                                                                                                                                                                         

Quelques témoignages

Bonjour, Pour toutes les douleurs chroniques, je vous recommande d'essayer la mono diète : pendant quelques jours vous ne mangez qu'un seul aliment (par exemple du riz complet) et ne buvez que de l'eau. Si vos douleurs diminuent (3 jours suffisent pour voir une différence à mon avis), alors cela vaut la peine de chercher du côté de l'alimentation, en testant différentes catégories d'aliments séparément (reprendre un seul nouvel aliment à chaque repas). C'est fabuleusement efficace en cas d'allergie et d'intolérance. Mais c'est aussi très efficace pour avoir un terrain "moins inflammatoire" lors de douleurs chroniques qui ont d'autres causes. J'ai l'expérience des migraines, de la maladie de Crohn, de la polyarthrite rhumatoïde et d'un neurinome (tumeur dans la tête). Maintenant je vais très bien, je suis pleine d'énergie, je n'ai plus mal nul part et je ne prends aucun médicament. Bon courage à tous et à toutes !
Amicalement,
Chantal (Genève, Suisse) 

Je vous explique : pendant 2 ou 3 jours, Faites une mono diète avec un fruit ou un légume cru de votre choix (la banane bien mure me semble très efficace).Vous en prendrez à chaque repas en mastiquant bien. Mais si vous ressentez le besoin de manger entre les repas, je vous conseille de le faire et il est très judicieux d'ajouter à cela une boisson détoxifiante (j'ai entendu parler de l'élixir du suédois) que vous mélangerez à votre bouteille d'eau (les plantes qui vont vous faire marcher le foie sont : le chardon marie, le fumeterre, le pissenlit, l'artichaut et le radis noir ainsi que le romarin) et que vous boirez tout au long de la journée. Je vous conseille aussi de prendre du charbon végétal pour absorber les gaz et mauvaises bactéries. J'ai conseillé un tel régime à ma mère dont la digestion était totalement coupée et celle-ci est repartie!
Cordialement (Inès Claire)

Lorsqu'il m'arrive de tomber malade (assez rarement), c'est souvent en hiver avec un mélange de rhume, angine, toux, qui ne parviennent à guérir que lorsque je fais une cure de riz complet. C'est la méthode la plus efficace et la plus rapide que je connaisse pour me remettre sur pied. Les autres méthodes naturelles que j'utilise ne suffisent pas (propolis, tisanes, chou), signe que mon corps a bien besoin d'une bonne désintoxication à cette période. Marie-Louise